Il est tombé une quantité de neige faramineuse, et ça continue ! Nous n’avons qu’une envie : sortir et profiter de la neige ! Du coup, on prépare les raquettes, les bâtons et vite vite vite, on s’habille chaudement pour partir ! Quand je dis « on », je parle de mon compagnon et moi. Depuis que nous habitons en Ariège, je dois dire que se balader dans la neige est devenu notre tradition hivernale préférée. Et avec les raquettes, c’est encore mieux. C’est parti pour une après-midi dans la poudreuse au Col de Port, un endroit magique en plein ❤️ des Pyrénées Ariégeoise.

Une route féerique

Comme il a énormément neigé et que les flocons continuent de tomber, les paysages sont recouverts d’un épais manteau blanc. Qu’est-ce que c’est beau ! Nous ralentissons un peu (pas trop quand même pour pouvoir repartir facilement !) pour prendre en photo ces paysages majestueux et on se dit qu’on a de la chance d’être ici, au milieu de cette nature préservée et d’une beauté vraiment hors norme !  

La route est bien déneigée et nous avons les chaînes si besoin dans le coffre.

On aperçoit le col de Port et plus haut, à sa gauche, le pic d’Estibat ! Il neige toujours. L’ambiance est « au jour blanc » comme on dit en montagne. Les flocons et le brouillard donnent une ambiance mystérieuse, on s’attendrait presque à voir arriver des lutins !

Nous arrivons au col, on se gare et on commence à déballer le matériel. On trépigne d’impatience alors on chausse vite les raquettes, on prend nos bâtons (ça aide bien, surtout dans la montée !) et c’est parti !  En parlant de matériel, vous pouvez en louer ici si vous n’avez pas le vôtre.  

Les premiers pas dans la neige, c’est toujours le moment que je préfère. Surtout que ça fait un an que je n’ai pas enfilé mes raquettes. C’est comme une madeleine de Proust, un voyage dans le temps … Bref, c’est toujours aussi magique 😍

Pour info

Sachez que les routes sont entretenues par les agents du Conseil Départemental de l’Ariège. Ils déneigent en priorité les grands axes et ensuite les axes secondaires. Vous pouvez aussi regarder l’état des routes sur le site http://www.inforoute09.fr/ . Le site précise les cols fermés, les routes nécessitant les équipements spéciaux, … et l’information est mise à jour très régulièrement


ambiance grand nord et poudreuse à volonté

Aujourd’hui le décor est majestueux !! On se croirait au Québec ! 🍁 La neige est juste sublime, légère, abondante. Grâce aux raquettes, on s’enfonce très peu et la marche est plutôt facile. On entame la montée vers le pic d’Estibat qu’on voit au loin. Sur notre droite, des grands sapins plein de neige et sur notre gauche la vallée qui descend jusqu’à Saurat. On s’arrête pour boire un petit peu d’eau et surtout regarder derrière nous et profiter de la vue ! On s’habitue vite aux paysages de forêts enneigées mais là, il faut dire qu’on est époustouflé. Nous sommes tellement fous de cette neige qu’on déborde d’énergie, on est un peu comme des enfants en fait 🎄

Nous arrivons au sommet en environ 1h15 avec des petites pauses panorama + goûter + photos.

Comme souvent, là-haut, il y a un peu de vent, les crêtes sont soufflées. On voit la Journalade, un sommet un peu plus haut. C’est une balade clairement plus engagée qu’on tentera un autre jour. Il neige toujours, ce paradis blanc nous rend si heureux 😊  

Après une petite bataille de boules de neige au sommet (quand même !), on commence la descente ; d’abord en suivant la lisière des bois sur notre droite puis on pénètre dans l’épaisse et sombre forêt de sapins …  On a presque l’impression de rentrer dans une maison tellement la luminosité est différente ! Il y a un silence incroyable … on entend la neige craquer et quelques oiseaux qui sont sorti braver le froid.
Ce lieu a vraiment quelque chose de magique. On se croirait dans Harry Potter ou dans un conte de Noël un peu fantastique ! Nous laissons volontiers notre imagination vagabonder et ça fait du bien de déconnecter de la réalité 😊

Le temps est comme suspendu ! On rejoint une piste forestière bordée de sapins. Marcher sur ces pistes bien larges est vraiment facile et super accessible ! Pas besoin d’avoir fait 5 ans de raquettes, on se laisse porter et bientôt on aperçoit la voiture et le col de Port.

On est revigoré, nos joues sont rosées avec le froid et on se sent reconnaissant de cette si belle matinée !
Au final, cette balade nous aura pris un peu moins de 4h à un bon rythme, comptez un peu plus avec des pauses !

Pause gourmande à l’auberge de la sapinière

Pour conclure ce moment inoubliable, nous allons nous restaurer et nous réchauffer à l’Auberge de la Sapinière. Les raquettes, ça creuse ! Située à 1249 m d’altitude, la cuisine y est traditionnelle et familiale. Une véritable auberge de montagne avec son feu de cheminée et son ambiance si particulière. D’entrée, on se sent « comme à la maison ».

Nous voilà donc assis au coin de la cheminée dans ce lieu que nous affectionnons particulièrement. C’est LE rituel des balades au col de Port, hiver comme été d’ailleurs. Cette fois nous prendrons des crêpes et un chocolat chaud classique, (on avait grignoté salé pendant la balade), mais on peut aussi se régaler de spécialités ariégeoises, le tout cuit dans la cheminée :
– l’azinat (une soupe complète avec de la viande et des légumes – sur demande),
– le sauté de veau
– le bœuf gascon,
– le mounjetade (un cassoulet ariégeois)

La cuisine est faite maison, sans chichis, délicieuse, copieuse et à des prix raisonnables. Les produits sont frais et locaux. D’ailleurs, parmi les vieilles photos du lieu accrochées au mur, on peut voir le tableau récapitulatif des fournisseurs, de l’ultra local avec de la viande 100% française voire ariégeoise !

Par beau temps la terrasse est juste parfaite, elle invite au repos et à la contemplation. On ne se lasse pas de cette vue sur les sommets enneigés.
Si vous voulez d’autres idées de bons plans terrasses avec vue sur les montagnes pour « chiller » ou prendre du bon temps, ne rien faire et se détendre, c’est ici 👈

Derniers services : Midi : 13h30 – Soir : 20h30. Réservation conseillée. Plus d’infos sur l’auberge ici.

Le col de Port et le pic d’Estibat c’est aussi…

☀️ L’été en mode rando 

🚴 En mode cyclisme ou cyclo :
Le top 5 des cols mythiques
Le circuit du mur de Péguère
Le circuits des 5 cols testé par Anne Dubndidu 

🍲 Des producteurs locaux

Découvrir aussi …

Caroline

Auteur

Caroline

A fond tous les jours de l'année, je suis une grande adepte des sports outdoor en Ariège et sur toute la France : randonnées, VTT, ski, ski de randonnée, rafting, canyoning ... j'embarque avec moi mon compagnon, mon fils et ma chienne Neige dans (presque) toutes mes aventures ! Ce que je préfère en Ariège ? Les grands espaces et l'esprit de liberté qui y règne.

Plus d’articles similaires

Découvrez toutes les aventures similaires en Ariège Pyrénées

Le tour du lac de Montbel à VTT

Le tour du lac de Montbel à VTT

Tendance

Grimper l’hiver face aux sommets enneigés 🤎

Grimper l’hiver face aux sommets enneigés 🤎