La grande traversée des Pyrénées (GR®10), de l’atlantique (Hendaye) à la méditerranée (Banyuls-sur-mer), est une des plus belles itinérances de France, tant la variété de paysages est surprenante et remarquable. Aussi éprouvant qu’inoubliable, le GR10, d’une durée de 45 à 60 jours est une invitation au voyage, à la découverte des plus beaux points de vue, des plus belles vallées et villages des Pyrénées.

  • Distance totale : 920 km
  • Temps estimé : 45 à 60 jours (en moyenne 55 jours)
  • 55 000m de D+ et D-
  • Départ : Hendaye (64) / Arrivée : Banyuls-Sur-Mer (66)
  • Balisage : rouge et blanc
  • Niveau de difficulté : 4/5. Vous avez une bonne condition physique et êtes préparés à la randonnée sur plusieurs jours en montagne voir en haute montagne.

L’Ariège qui couvre 25% du GR10 est la partie réputée la plus sauvage, la plus isolée, celle qui nécessite d’être autonome. Mais n’est-ce pas cela qui fait son charme ? Depuis Fos en Haute-Garonne, l’itinéraire serpente dans la forêt, de cabanes en cabanes, avant d’arriver ici, en Ariège, où la crête frontière culmine à 3143m avec la Pique d’Estats et où les reliefs sont cisaillés par de profondes vallées.

Le GR10 est un fil d’Ariane qui relie les villages de nos montagnes, à la rencontre des populations, à la découverte de la flore et faune pyrénéenne et de tout ce qui forge l’identité de nos belles Pyrénées ariégeoises.

pour préparer votre voyage

Topographie et spécificités du GR10 en Ariège

De Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne) à Aulus-les-Bains dans un premier temps, puis d’Aulus-les-bains à Mérens-les-Vals, dans un second temps, le GR10 traverse l’Ariège, avant de la quitter pour rejoindre les Pyrénées Orientales, le massif du Carlit et les lacs des Bouillouses.

La partie Ariégeoise est celle qui nécessite d’être le mieux organisé, prévoyant plusieurs jours d’autonomie en eau et nourriture, et de nuit en cabane ou en tente. Vous pouvez également prévoir des transferts en taxis.

La diversité des Paysages

De toute la chaîne des Pyrénées, c’est en Ariège que le randonneur aura la chance d’observer une si grande variété de décors. L’étang et le refuge d’Araing, porte d’entrée du GR10 en Ariège, annoncent la couleur : le vert ! Au cœur du Parc Naturel des Pyrénées Ariégeoises, on comprend dès cette étape que c’est une nature luxuriante, préservée, et quasi inexplorée qui nous accompagnera près de 10 jours.

Dès les premiers kilomètres, l’histoire de l’Ariège se dévoile : les mines de Bentaillou, en vallée du Biros, sont le témoin d’un passé industriel avant-gardiste et florissant. Les mines comptaient parmi les premières mines d’extraction de plomb de France à leur apogée au XIXe siècle.

Autres mines et carrières à voir le long du GR10

  • Mines de Bulard
  • Mines de Salau (tungsène)
  • Carrières de marbre de Balacet
  • Anciens puits d’extraction à Argentières

En redescendant, le village d’Eylie d’en haut à 990m se dévoile : de mignonnes petites granges de caractère, appelées granges à « pas d’oiseau », à flanc de montagne, au charme incomparable ! 

Anciennes voies ferrées, mines, parsèment le paysage encore kilomètres, remplacées ensuite par des cabanes de bergers, cols et étangs.

Lac de Bethmale, col de la Core, les vallées s’arpentent au frais des forêts, longeant les ruisseaux d’esbints et d’estours pour rejoindre la Réserve du Valier et venir contourner le sommet du même nom, et enfin rejoindre le secteur d’Ustou, où l’eau est reine. Etang du Garbet, Cascade d’Ars, elle est abondante, généreuse et offre des scènes époustouflantes.

Respect de l’environnement et diversité des espèces

Randonnée rime avec respect de l’environnement et intime observation de la faune et de la flore. Sur l’itinéraire, de nombreuses espèces vous feront de l’œil, mais attention, interdiction de les cueillir ! Vous croiserez des Ancolies, des Asphodèles, des Iris des Pyrénées ou encore des Orchidées sauvages !
Il ne faut pas non plus déranger la faune sauvage et l’observer précautionneusement. Si vous êtes discret, vous aurez peut-être la chance de croiser bouquetins, biches, isards, marmottes !

Marcher sur les sentiers balisés parait être une évidence, mais tout rappel est bon à prendre : pour protéger l’écosystème, il faut bien marcher sur les sentiers ☺

En rejoignant le Port de Saleix, puis le port de Bassiès on ne peut qu’être ébahi devant la splendeur qu’offre le point de vue sur les étangs de Bassiès, vers lesquels l’itinéraire continue.

Les plus beaux lacs du GR10

  • Etang d’Araing
  • Etang d’Ayes
  • Lac de Bethmale
  • Etang de Bassiès
  • Etang d’Izourt
  • Etang des Besines

Ça y est, c’est l’entrée vers la vallée du Vicdessos ! Rocailleuse, elle mènera à la découverte de nombreux canyons comme celui de l’Artigue ou de Marc, étangs comme celui d’Izourt pour remonter ensuite vers la partie la plus sauvage et rejoindre le célèbre plateau de Beille.

A la fois zone pastorale et touristique, le Plateau de Beille est surement un des spots ariégeois les plus connus et les plus appréciés. Et pour cause ! Dominant les vallées environnantes, il offre un point de vue imprenable sur les plus beaux sommets, tout en proposant un espace préservé et idéal pour balades en famille et activités de pleine nature (tant en été qu’en hiver).

La suite du GR10 s’engage dans la vallée qui mène au refuge du Rulhe en passant par le col des Finestres et de Didorte. Depuis le refuge, le Pic du Rulhe s’impose face à nous, et on aperçoit, par temps dégagé, les étangs de Fontargente au sud.

Les bonnes adresses

GITE D’ETAPE ET AUBERGE LA MAISON DU VALIER

GITE D’ETAPE ET AUBERGE LA MAISON DU VALIER

GITE D’ÉTAPE LA COLLINE VERTE

GITE D’ÉTAPE LA COLLINE VERTE

Refuge du Rulhe

Refuge du Rulhe

Chambre d’hôte Du Nabre

Chambre d’hôte Du Nabre

Les plus beaux points de vue du GR10

  • Guzet
  • Le col de Pause
  • Le col de la Core
    Le port de Bassiès
  • Le pla de Montcamp
  • Le plateau de Beille
Vue depuis le Col de la Core
Vue depuis le col de la Core ©Ariège Pyrénées Tourisme / S.Meurisse

L’itinéraire continue jusqu’à Mérens-les-vals, fin de la partie ariégeoise, puisqu’il se poursuit au-dessus du refuge et l’étang des Besines vers les Pyrénées Orientales, le lac de Lanoux, les Bouillouses et le secteur du Carlit.


Vous aimerez aussi …