Certains lieux se passent de longues descriptions : Montségur en fait partie. Vous ne ressortirez pas indifférent de cette expérience à vivre au cœur d’une Ariège chaleureuse et envoûtante, c’est certain. Montségur, c’est tout simplement un lieu unique, grandiose, inoubliable. Je vous emmène à la découverte des cathares, le temps d’une journée historique !

Montségur en Ariège Pyrénées

LE PREMIER POINT DE VUE QUI M’A LAISSÉ SANS VOIX


La petite chose que j’ai beaucoup apprécié en allant la première fois à Montségur c’est tout simplement la route de Montferrier jusqu’à Montségur. Elle est un peu comme … ensorcelante !

Quelques virages après Montferrier, s’offre à nous une première vue sur le château… Et quelle vue ! A ce moment-là on se demande vraaaaiment comment les hommes ont pu construire une forteresse à cette altitude… c’est épatant !

Une grimpette courte mais intense !

En poursuivant sur la route, 2 lacets après, on arrive enfin aux portes du paradis ariégeois !

La montée peut commencer ! Vous trouverez la billetterie pour le château après 5 petites minutes de marche.

L’entrée au site est payante, et elle comprend :

  • un accès au château,
  • à la visite guidée (exceptionnelle à ne surtout pas rater !)
  • et au musée qui se situe dans le village de Monségur en contrebas.

(Attention paiement en espèce et en chèque uniquement !)

Il faut juste prendre garde à être correctement chaussés, les passages des nombreux cathares des temps modernes ont poli les pierres du sentier, ce qui rend la montée (et la descente) légèrement glissante. Après cette randonnée de décrassage qui dure seulement 30 minutes, on profite enfin de la vue à 360° sur le massif de Tabe, et sur les plaines s’étalant jusqu’à Carcassonne !

L’info pour les mordus de la rando

Vous êtes à la fois sur le GR107 et le GR367, appelés respectivement Chemins des Bonshommes et Sentier Cathare ! Ces deux itinéraires de randonnée, sont des périples à travers les Pyrénées, et des odes à la découverte, à la fois des paysages merveilleux de France et d’Espagne, mais également du riche patrimoine culturel qu’il reste sur nos terres, témoins de l’Histoire.

La récompense est enfin sous nos yeux … ce château Cathare, le plus connu d’Occitanie et des Pyrénées, lieu de de vie des « bonshommes », nous ouvre ENFIN ses portes.

Une visite juste… extraordinaire

En montant, on s’était bien renseigné sur les horaires de la visite guidée faite par Fabrice le seul gui du château, car on nous avait bien dit qu’elle était à ne pas louper.

Et en effet, on n’en ressort probablement pas indemne … dans le bon sens !

Grâce à lui, et ses paroles, on mesure vite la chance de fouler le sol de cet espace incroyable…  L’histoire est vibrante. Le guide conférencier captive, nous a transporté au temps des Bonshommes (les cathares), ces « parfaits », au XIIIe siècle.

Issue du christianisme, la religion cathare est basée sur deux grands principes: un Dieu Bon et un Dieu Mauvais. Tout ce qui est immatériel est l’œuvre du Bon, tout ce qui est matériel est l’œuvre du Diable.

Au début du 13° siècle l’Eglise catholique, pour ramener dans le droit chemin ceux qu’elle appelle « hérétiques », n’a pas d’autre solution que de recourir à la force: c’est la croisade contre les Albigeois. On a vite compris ce qu’ont pu vivre ces Bonshommes en écoutant avec attention les propos du guide…

Franchement, on n’est pas prêts d’oublier la façon de parler de Fabrice qui a presque réussi à me faire monter les larmes aux yeux ; on n’est pas prêts non plus d’oublier ses mots tant ceux-ci sont transmis avec passion et conviction.

En faisant le tour de la citadelle on admire les différents paysages : des larges plaines de la vallée de l’Ariège et du bassin toulousain, aux reliefs divers et variés de nos belles montagnes ariégeoises…

Magda

Auteur

Magda

Amoureuse de grands espaces et de nature, je passe mon temps libre à marcher sur les sentiers de randonnées des Pyrénées. Grande fan de l'itinérance, j'adore dormir en pleine montagne et me réveiller au son du silence de nos sommets. J'aime aussi le ski de randonnée, l'escalade et les bons petits plats ariégeois ... surtout à base de fromage !

Plus d’articles similaires

Découvrez toutes les aventures similaires en Ariège Pyrénées

Dolce Vita au Carla Bayle

Dolce Vita au Carla Bayle

Roquefort-les-cascades

Roquefort-les-cascades