L’automne est là et c’est la saison des belles balades en pleine nature qui débute ! On adore parce que toutes ces couleurs, ça met du baume au ♥️ !
D’accord, ce n’est pas le Québec, mais en Ariège Pyrénées, nous avons quand même des grands espaces dont nous n’avons pas à rougir !

Et puis il faut dire que la forêt est une source infinie de merveilles : ramasser des champignons ou des châtaignes, regarder et ramasser les feuilles de toutes les couleurs, écouter le bram du cerf … Bref, ici, on a tout ce qu’il faut pour passer un automne au top ! 👌

Tuto « Un dimanche d’automne en Ariège, mode d’emploi Â» :

1 – Préparez un thermos de thé bien chaud ☕ et des petits gâteaux à la cannelle par exemple (tout autre petite gourmandise fera l’affaire, l’essentiel est de se faire plaisir !)
2 – Choisissez une balade dans la liste ci-dessous
3 – A mi-chemin, trouvez le meilleur point de vue.
4 – Ca y est, vous y êtes ! C’est le moment du goûter « with a view Â» : installez-vous confortablement, servez-vous un petit thé et regardez en face de vous. Vous sentez le bonheur arriver ?

Ne serait-ce pas cela le luxe finalement ? Du temps, une vue panoramique et un thé brulant !

les balades faciles

  • Le lac de Bethmale

Le lac de Bethmale est un classique des balades Couseranaises et ce qui est bien, c’est qu’on ne s’en lasse pas ! On ne sait pas ce qu’on aime le plus : sa forme de ♥️ ou bien sa couleur turquoise ? C’est un petit écrin d’eaux émeraudes aussi intriguant que poétique ! On dit que ses reflets bleus verts sont ceux de la robe d’une sorcière qui hantait autrefois le village … Les légendes vous intéressent ? Par ici !

bon à savoir

Si vous voulez pique-niquer au soleil, ne vous y rendez pas trop tard dans la journée, le soleil se cache vite derrière les sommets !
Une fois la balade terminée vous pouvez aussi monter au Col de la Core, le panorama y est somptueux.  

La vue depuis le Col de la Core © S.Meurisse – Ariège Pyrénées Tourisme
  • Le Prat d’Albis

Hormis pour regarder les parapentes s’envoler dans les airs, le Prat d’Albis est un fabuleux labyrinthe de pistes forestières, de crêtes panoramiques ou encore de mystérieuses forêts de sapins. Le tout à 20 minutes en voiture du centre-ville de Foix ! Que demander de plus ? Garez-vous soit au décollage de parapente (ici) soit tout au bout de la route qui mène vers les sommets (vous ne pourrez pas aller plus loin, la route s’arrête, tout simplement !). Ensuite, suivez les petits chemins qui s’offrent à vous, dans tous les cas : vue panoramique à l’horizon !

bon à savoir

Vous pouvez suivre les crêtes et monter jusqu’au Rocher de Batail, ici. La vue est incroyable et l’exercice pas si sportif !  
Pensez à prendre des jumelles 👀, c’est un super spot pour observer les oiseaux, les parapentistes ou bien la montagne face à vous.

  • Les granges de Cominac 

La spécialité des Granges de Cominac ? Leur architecture ! C’est certain, vous ne verrez pas d’autres granges comme celles-ci en Ariège ! Vous pouvez faire une petite boucle au départ de l’église de Cominac ou bien simplement vous rendre au point de vue situé au-dessus du village (ici).

bon à savoir

Juliette est partie explorer le Couserans et notamment les Granges de Cominac, elle vous raconte son aventure 🚀 Lire l’article 🚀

Les granges de Cominac © R.Baños – Ariège Pyrénées Tourisme
  • Le chemin des demoiselles à Caraybat

L’avantage de cet itinéraire, c’est qu’il est exposé plein sud ! En clair, vous serez au soleil tout le long de la balade, idéal pour faire le plein de vitamine D. Au départ du village de Caraybat, cette boucle de 9 kilomètres vous offrira de très belles vues sur la vallée de Lesponne et le château de Roquefixade au loin. Un indispensable dans sa check list automnale !


  • Le gouffre (ou trou) aux corbeaux – Plateau de Sault

La balade est vraiment facile et récompensée par une expérience réellement insolite ! Comptez 10 minutes de marche à travers une épaisse forêt de sapins et vous voilà face à un gouffre de 184 mètres de profondeur et 60 mètres de diamètre 😲 Une passerelle a été construire pour permettre aux visiteurs de mieux observer cette spécificité géologique impressionnante !

Ce lieu mystérieux est forcément propice aux légendes ! On dit qu’il était autrefois le refuge de nains et de géants. Il paraît aussi que le soir de Noël, lors des 12 coups de minuit, le gouffre s’ouvre et laisse entrevoir le trésor des sorcières qui y vivent. A ceux qui seraient tentés de dérober le trésor, prenez garde : au dernier son de cloche, le gouffre se refermera !

les randonnées

  • Le Pic des Trois Seigneurs

Quand on entend « le Pic des trois seigneurs Â» on s’imagine une histoire chevaleresque un peu hors du temps vous ne trouvez pas ? Au risque de vous décevoir, pas de chevaliers ni de château fort au sommet mais plutôt une vue incroyable sur les sommets du Couserans dont le Valier, sommet emblématique ariégeois qui trône au loin ! (On le reconnait par sa forme : son sommet est tout plat !).
Cette randonnée est parfois exigeante mais chaque effort est récompensé. Que l’on choisisse de partir depuis le Port de Lers pour longer les crêtes jusqu’au Pic ou bien par l’étang d’Arbu, les paysages sont des cadeaux rien que pour vous.

La blogueuse Anne Dubndidu l’a fait en automne et elle a adoré ! Elle vous raconte cela dans un article très complet et voici quelques photos 👇

  • Le Pic du Tarbesou

Même si cette randonnée est un incontournable en toute saison, l’automne est vraiment une saison propice pour la faire ! (Attention toutefois à ne pas la faire après l’arrivée des premières neiges ! Ou bien faites comme Caroline, notre spécialiste outdoor, chaussez vos skis de randonnée ==> Lire le récit d’aventure.

Vue depuis le Pic du Tarbesou © C.Cheveaux – Ariège Pyrénées Tourisme

Vous aimerez aussi