heure-du-bivouac

La montagne est belle, c’est un terrain de jeu immense et presque infini ! Et elle nous apporte une sensation de liberté tellement forte … On ne sait pas vous mais nous, la montagne a définitivement gagné notre ❤️ !

Il ne faut toutefois pas oublier que c’est un lieu de vie pour la faune locale et la flore endémique mais aussi un lieu de travail pour les bergers et les vachers. Et il y en a plus de 100 en été en Ariège Pyrénées !

La montagne est un écosystème composé de maillons aussi essentiels les uns que les autres. Chaque élément y a sa place, son rôle à jouer. Cet équilibre millénaire est fragile et nous avons toute notre part à jouer dans sa préservation.

En gros, c’est un peu comme si nous étions des invités de la montagne. Vous voyez l’image ? 

Alors avant de partir randonner et crapahuter sur les sommets, on s’est dit qu’un petit récap’ des bonnes pratiques pouvait toujours être utile pour aborder votre prochaine sortie avec sérénité 😊  Partir en montagne, mode d’emploi !

Revenir à l’essentiel

  • La nature est trop belle pour être recouverte de plastiques en tout genre, ne jetez rien : ni vos déchets alimentaires (pas même une peau de banane ou une épluchure d’œuf dur ! Cela perturbe la faune. Le mieux, c’est d’avoir toujours un petit sac poubelle dans son sac à dos), ni vos emballages.
    En bref, ne laissez aucune trace de votre passage. Pour cela, rien de mieux que l’explication du programme Canadien « Sans traces », inspirant et intelligent 👉 A lire et partager sans modération ici.
  • Laissons la flore grandir tranquillement. Nous aussi, on trouve ça sublime les bouquets de fleurs sauvages mais pour préserver la flore locale, il vaut mieux éviter. On peut toutefois les prendre en photo et les regarder autant que l’on veut 😉
  • Les marmottes n’aiment pas le chocolat, on nous aurait menti … Mais nourrir les marmottes et tout autre animal sauvage, c’est impacter le fameux équilibre millénaire dont on parlait plus haut. C’est rendre ces animaux dépendants et leur attribuer des aliments qui ne vont pas dans leur régime alimentaire alors le mieux, c’est de les regarder de loin avec une bonne paire de jumelles.

partager l’espace 🐮

La montagne ne nous appartient pas et nous ne sommes pas les seuls à arpenter ses sentiers. En effet, vous êtes au pays des bergers et des vachers. Vous allez donc probablement croiser des troupeaux en estive ou des chiens de protection (les fameux patous des Pyrénées). Quel comportement adopter face à cette situation, que faire ?

Les règles de base :

  • Prenez soin des cabanes si vous y dormez ou si vous y restez le temps d’un pique-nique.
  • Refermez les clôtures derrières vous.
  • Face aux patous : restez calmes ! Ne criez pas, ne tentez pas de le menacer, ne jetez pas de pierres … il prendrait ces gestes comme une agression. Arrêtez-vous et contournez largement le troupeau.
  • Laissez les animaux en paix. Aussi mignons et attendrissants soient-ils, il est difficile d’appréhender leurs éventuelles réactions. S’ils se sentent menacés, il peuvent facilement charger.
  • Respecter les cours d’eau et les lacs. Leur pureté est le gage de qualité de l’écosystème environnant. Utilisez autant que possible de la crème solaire respectueuse de l’environnement et sans impact.

Pour la petite touche d’humour, voici l’excellente campagne de sensibilisation des Pyrénées Orientales 👇

par où on va ? 🧭

Pas de panique, les balisages sont là pour vous aider à trouver votre chemin et vous repérer ! Voici un petit tableau pour être fin prêt à déchiffrer les panneaux :

balisage-randonnée

Si vous êtes déjà au top côté règles de base et que vous souhaitez augmenter un peu le niveau, pourquoi ne pas tenter le bivouac ? Allez, on vous dit tout 👇