Des sommets des Pyrénées jusqu’aux eaux tumultueuses des rivières, l’Ariège est un territoire propice pour s’adonner à de multiples activités de plein air. Parapente, canyoning, randonnée et rafting sont des activités bien connues. D’autres combinent plusieurs disciplines pour composer des parcours aventure uniques. C’est le cas du Roc Aventure proposé par Horizon Vertical à côté de Saint Girons.

le « roc aventure » et règles de sécurité

Ce mélange entre via ferrata, escalade et accrobranche m’intriguait et je n’ai pas résisté longtemps avant de le tester. Je rejoins donc de bon matin un groupe mené par Franck, notre moniteur. Dès le départ, il se veut rassurant. Chacun pourra avancer à son rythme, l’essentiel est de passer un bon moment.

Casques vissés sur la tête, baudriers et mousquetons harnachés, le groupe est paré pour ces 3 h de sensations au dessus du canyon d’Aubert. Après une courte marche d’approche dans la forêt recouverte de mousse, nous arrivons au point de départ du parcours. Il est signalé par une plaque métallique. C’est ici que Franck nous dispense des explications nécessaires sur le matériel et la sécurité.

Sans nous dévoiler l’intégralité du parcours, je comprends que celui ci sera varié. Plusieurs obstacles vont s’immiscer sur mon chemin. Passerelles ondulantes, ponts de singes diaboliques et tyroliennes spectaculaires sont au programme.

C’est parti pour l’aventure !

L’appréhension commence à pointer le bout de son nez mais je suis emportée par l’enthousiasme et la bienveillance du groupe. Même s’il n’est pas le plus haut, le premier élément, un fil métallique suspendu à 10 mètres du canyon n’en demeure pas moins impressionnant. En effet, mon corps apprend à maîtriser cette sensation de vide et à trouver l’équilibre sur les passages chancelants. Bien qu’accrochée à une ligne de vie, l’adrénaline grimpe en flèche et met tous mes sens en ébullition.

Entre chaque passerelle, mes pieds bien ancrés au sol, je me remet de mes émotions. Ce sont des moments où je peux pleinement apprécier les paysages environnants, avec en toile de fond les Pyrénées ariégeoises.

Au fur et à mesure de la via ferrata, la confiance s’installe et je peux même contempler ce panorama prodigieux depuis les passerelles suspendues. Pour autant, je n’en oublie pas de m’agripper aux câbles métalliques. Quant à l’énergie du groupe, elle est toujours aussi stimulante et me permet de me dépasser.

J’arrive bientôt au moment de la via ferrata où la progression s’effectue à la verticale. Durant cet instant d’escalade, je scrute la paroi à la recherche des éléments métalliques qui indiquent le chemin. Je me concentre alors que les aspects techniques et stratégiques pour évoluer le plus habilement possible. Ce moment vertigineux m’a procuré des sensations que je ne suis prête d’oublier.

Tyrolienne géante en fin de parcours

Le parcours aventure s’achève par une tyrolienne hallucinante de 200 mètres installée à 100 mètres de haut. Face aux Pyrénées et à tant d’immensité qui se déploient sous mes yeux, je me sens microscopique. Après m’être élancée, j’ouvre grand les yeux pour savourer ces quelques secondes où le paysage défile à toute vitesse.

Je garde un merveilleux souvenir de cette expérience singulière lors de mon séjour en Ariège. Entre ascenseur émotionnel et intense moments de partage, je vous recommande d’essayer à votre tour.

Sachez que ce parcours aventure est modulable, il s’adapte aux conditions physiques et envies de chaque participant.

Laura - des Globe Blogueurs

Auteur

Laura - des Globe Blogueurs

Passionnée par la nature, je m'enivre de forêts, montagnes et beaux paysages dès que possible. Patiente, j'observe les animaux et les plantes en tout genre. Et si j'aime prendre mon temps, il m'arrive aussi de tester quelques activités à sensations !

Plus d’articles similaires

Découvrez toutes les aventures similaires en Ariège Pyrénées

L’escalade en Ariège, une histoire qui dure

L’escalade en Ariège, une histoire qui dure