La voie verte c’est quoi ?

La voie verte Pyrénées Cathares c’est avant tout l’histoire du chemin de fer et de l’industrialisation de l’Ariège. Dès 1903, cette voie de chemin de fer est mise en service pour relier la vallée de l’Hers, industrialisée, à Pamiers et Bram, qui sont connectées aux grandes voies de chemin de fer.

C’est avec le développement du transport routier, que l’utilisation des voies de chemin de fer diminue, pour finalement s’éteindre en 1973 pour cet axe-là.

Cette voie verte est magnifique car tout le long de l’itinéraire, on a constamment droit à des points de vue sur des petites merveilles architecturales : soit on passe sur un pont en fer qui rappelle les années d’or du train en Ariège, soit on entraperçoit le château de Lagarde à travers un alignement de platane, soit on profite d’une vue dégagée sur le château de Chalabre

Comment s’ennuyer avec tout ça ?

Départ de Léran

Ce jour-là, on a décidé de découvrir une partie de la voie verte en mobilité douce. Qui dit mobilité douce dit « vélo ». Mais pour nous, ce sera vélo électrique. La voie verte Pyrénées Cathares, c’est une belle occasion de tester cette nouvelle tendance, à la découverte des châteaux, des forêts, des points de vue et petites cités éparpillées tout le long de cet itinéraire…

Où louer son vélo ?

Pour faire ce parcours, nous avons choisi le louer des e-bike chez Vélomondo à Léran. On a aimé leur accueil, leur réactivité, et la qualité des vélos fournis !
Découvrez aussi tous les loueurs de vélo de l’Ariège.

Après avoir loué notre vélo, et reçus tous les précieux conseils de Vélomondo sur les e-bike, c’est parti pour une balade en vélo électrique sur la voie verte des Pyrénées Cathares !

Depuis Léran nous avons donc pris la D6 en direction de Labastide-sur-Lhers, où passe la voie verte ! Et c’est parti pour une belle balade.

Camon

Mirepoix

Chateau de Lagarde

Lac de Montbel

D’ailleurs un vélo électrique ça fonctionne comment ?

Lorsqu’on commence à pédaler, le capteur de pédalage reçoit l’information et transmet un signal électrique au contrôleur. Ce dernier ouvre alors ses vannes entre la batterie, source d’énergie, et le moteur. Le moteur puise alors son énergie dans la batterie, et sur la petite console au niveau du guidon, on peut choisir le niveau d’assistance du moteur : éco, médium ou maximal.

Pratique surtout dans les montées, pas vrai ? Le vélo étant lourd, on avait l’assistance enclenchée au minimum sur toute la longueur, et on montait le niveau quand ça grimpait un peu !

Premier point de vue sur Chalabre

Le temps de se faire au vélo électrique (oui ce n’est quand même pas aussi facile qu’on le croit), on est déjà à Chalabre ! Ce n’est pas en Ariège, mais n’empêche que c’est joli quand même ! Un beau château, à la frontière entre l’Aude et l’Ariège, d’époque médiévale. De loin, on voit surtout les 2 tours qui dépassent de la forêt !

arrêt à camon

Nous continuons notre balade à vélo pour rejoindre le village de Camon. On avait déjà eu de beaux échos de ce village médiéval et nous attendions avec impatience d’en passer les remparts !

Camon, est « le village aux cents rosiers », labellisé « plus beau village de France » et s’habille de couleurs et de senteurs dès le mois de mai lors de la fête des roses ! On se balade dans les ruelles bien conservées du village, puis autour des remparts, cernés par des champs de vigne. C’est vraiment beau et apaisant…

Petit café à Mirepoix

Mirepoix c’est le spot parfait pour prendre un café sous les galeries de ses maisons à colombages si bien conservées. Que c’est agréable de se poser ici, un œil sur la place médiévale, un œil sur le clocher vertigineux de l’église. On en profite pour découvrir la maison qui fait la célébrité de cette bastide : la Maison des Consuls.

Maison des consuls à Mirepoix Ariège Pyrénées
Maison des consuls ©Ariège Pyrénées Tourisme /S.Meurisse


Ornée de pièces sculptées en bois, gargouilles plus étonnantes les unes que les autres, elle reste la maison la mieux conservée de la ville et la plus emblématique.

sur le retour, petit détour par le château de lagarde

Nous repartons donc sur nos pas, pour rejoindre Lagarde. Après 15km de vélo sans grande difficulté, nous faisons une halte devant les vestiges étonnants de ce château de Lagarde, que nous ne connaissions pas. L’intérieur ne se visite pas, mais nous pouvons faire le tour, et la visite est accompagnée d’une vidéo passionnante sur l’histoire de ce lieu. Il fut l’objet, au cours des siècles de nombreux remaniements, passant de tour de garde (du XI au XVIe s), à palais d’agrément.

Il fut même surnommé le petit Versailles … pour savoir pourquoi, il faut vous y rendre !

Terminus, arrêt au lac de Montbel pour un pique-nique

On décide de tracer au bord du lac de Montbelfaire notre pause pique-nique finale.

On arrive, en terminus de notre balade, sur les rives ombragées du magnifique lac de Montbel. Quelle surprise ce lac ! Un bleu éclatant, qui ferait pâlir toutes les criques méditerranéennes ! On est ravis de faire notre pause gourmande ici ! Le lac de Montbel est un lac artificiel, à l’origine créé pour l’irrigation des champs, allant jusqu’au Lauragais !

Mais il est devenu avec le temps un super spot de baignade et d’activités nautiques : bateau, planche à voile, paddle, pédalo … bronzette !

Il est temps de rendre les vélos à Vélomondo, la journée se termine. Nous n’avons pas emprunté uniquement la voie verte lors de cette journée, mais le tronçon que nous avons pris nous a vraiment ébloui ! A refaire au plus vite.

informations pratiques

* Nous avons mis 3h aller-retour (40km) pour faire cette partie de la voie verte en e-bike (en comptant les arrêts)
* Il y a de nombreux loueurs de vélo ou e-bike en Ariège.
* Si vous aimez les itinéraires de ce type, en Ariège, il y a 2 autres voies vertes : Foix > Saint-Girons & Saint-Lizier > Prat-Bonrepaux.

Magda

Auteur

Magda

Amoureuse de grands espaces et de nature, je passe mon temps libre à marcher sur les sentiers de randonnées des Pyrénées. Grande fan de l'itinérance, j'adore dormir en pleine montagne et me réveiller au son du silence de nos sommets. J'aime aussi le ski de randonnée, l'escalade et les bons petits plats ariégeois ... surtout à base de fromage !

Plus d’articles similaires

Découvrez toutes les aventures similaires en Ariège Pyrénées

Le tour du lac de Montbel à VTT

Le tour du lac de Montbel à VTT