L’Ariège est certainement la destination qui renferme encore le plus de secrets, de lieux mystiques, de villages, et surtout de châteaux liés au catharisme. Les châteaux cathares, bastions de la rébellion, de la résistance à l’Eglise catholique, sont des lieux exceptionnels à explorer en Ariège !

Après Carcassonne, Puivert, Peyrepertuse, découvrez le Château de Foix, de Roquefixade, de Montaillou, de Lordat, de Montségur !

Des châteaux cathares en veux-tu en voilà !

Les châteaux cathares sont à visiter absolument ! L’Ariège est une terre blessée par la croisade menée contre les hérétiques « bonshommes » qui, au XIIIe siècle, ont été poursuivis pour avoir cru en leur propre dogme, le catharisme. Il aura fallu un siècle pour vaincre la résistance cathare dans le Languedoc !

Montségur, citadelle du vertige ?

Le château de Montségur est surtout connu dans la tête des voyageurs pour son épouvantable bûcher de mars 1244 où des centaines de cathares furent brûlés sur ordre de l’Eglise catholique et Royaume de France pour hérésie. Il fut un des derniers châteaux cathares pris par Simon de Montfort après des mois de siège.

Que dire de ce lieu si incontournable, perché sur son pog à 1207m d’altitude, si ce n’est qu’il paraissait inatteignable ?

Château de Montségur
Château de Montségur Ariège Pyrénées © Ariège Pyrénées Tourisme – S.Meurisse

Roquefixade ?

Enclave toulousaine en comté de Foix, Roquefixade demeure fidèle aux comtes de Toulouse du temps de la croisade contre les albigeois. Juché au sommet d’une impressionnante falaise, la forteresse de Roquefixade, depuis le XIème siècle, fait face à celle de Montségur.

Château de Roquefixade Ariège
Château de Roquefixade Ariège – ©Ariège Pyrénées Tourisme / S.Meurisse

Le site est en libre accès et offre une vue exceptionnelle sur les montagnes environnantes.

Foix, le CHÂTEAU imprenable ?

Simon de Montfort, chef de la croisade contre les Cathares aurait déclaré devant le château de Foix : « je ferai fondre comme graisse le rocher pour y griller le maître !». Le château demeura cependant imprenable…

Château de Foix Ariège Pyrénées
Château de Foix Ariège Pyrénées © Ariège Pyrénées tourisme / S.Meurisse

Le château domine la cité de Foix du haut de son rocher, ses 3 tours et mâchicoulis intacts. En haut de la tour ronde, les Pyrénées apparaissent sous les yeux des voyageurs, telles que le célèbre Gaston Fébus, l’un des plus célèbres maîtres des lieux, les voyait au XIIIe siècle.

Le château propose une incroyable visite immersive en deux temps : la partie muséographique, et la partie médiévale. Animations, ateliers… impossible de s’ennuyer au château de Foix !

Les « petits » châteaux cathares qui ont joué un rôle primordial

  • Montaillou

Au XIIe siècle, le château est la propriété de Bernard d’Alion, seigneur de Donezan, qui épouse Esclarmonde de Foix, une des grandes figure du catharisme, la sœur de Raymond-Roger de Foix, 6e comte de Foix. Montaillou, comme Montségur, fait partie des dernières places fortes cathares à tomber ! Détruit par l’Etat durant la Croisade, il est pourtant reconstruit au XIIIe siècle et sert de poste de contrôle vers la frontière aragonaise. Les ruines que l’on en voit à l’heure actuelle sont bien loin du château qui trônait lors des Croisades contre les albigeois.

Château de Montaillou
Château de Montaillou ©ADT09-Oscarrodbag
  • Usson

Sur son promontoire rocheux à la limite avec l’Aude, le château d’Usson est l’une des plus anciennes forteresses du Donezan. Château des anciens seigneurs de So et d’Allion (comme Montaillou), c’est un site millénaire qui contrôlait la vallée de l’Aude et protégeait le pays du Donezan de toute incursion, et servait de refuge, aux « Parfaits ». Tout au long de son histoire il fut une forteresse inexpugnable, la résidence du Marquis d’Usson jusqu’à la Révolution. Aujourd’hui consolidé et sauvé d’une ruine probable, ce site remarquable abrite dans son enceinte la maison du patrimoine.

Découvrez aussi les châteaux de Lordat et Miglos !

Vous êtes passionné de Catharisme ? Apprenez toute l’histoire de cette période sombre du Languedoc !


Pour en découvrir plus…