L’église de Sabart, située à l’entrée de la vallée du Vicdessos, fut la première église de la haute Ariège et a donné son nom à tout le secteur : le Sabartès. C’est un bâtiment préroman restauré qui conserve des vitraux du XIIIe siècle.

La ville de Tarascon était un village fortifié et subordonné à un château des comtes de Foix, mentionné au XIIe siècle. Dotée dès le début du XIIIe siècle d’une charte comtale qui accéléra son développement, elle bénéficia dès la fin du Moyen Âge de l’instauration d’une grande foire et devint le bourg le plus important du bassin développant des faubourgs en dehors des murs. C’était le chef-lieu d’une châtellenie comtale dès le XIIIe siècle et on y autorisa une administration précommunale dirigée par des notables élus et nommés, les consuls.

Le village de Banat est connu dans une charte très ancienne -du Xe siècle- et était auparavant constitué en deux parties : Banat-d’en-haut et Banat-d’en-bas.

Pendant les guerres de Religion, à la fin du XVIe siècle, Tarascon fut le théâtre de violents conflits et fut prise 3 fois, 2 fois par les protestants (le sieur Daudou) et 1 fois par les catholiques. Un temple fut bâti sur l’ancienne église de la Daurade.

Dans le 3e tiers du XIXe siècle, on construisit des hauts fourneaux à Tarascon, dans le faubourg Sainte-Quitterie. Puis, en face de Sabart, sur le territoire de Quié, on érigea une usine de production d’aluminium et une centrale électrique à la fin des années 1930.

Localisation

Pyrénées Ariégeoises

Au sud de l’Ariège, à la frontière de l’Andorre se trouvent les Pyrénées ariégeoises. Entre paysages montagneux et activités, nombreuses sont les [...]

Découvrir