Village autour du col de Port et de sa grotte

Commune de Bédeilhac-et-Aynat

Altitude : 549 m
Situation : vers la direction de Saurat et le col de Port
Nombre d'habitants : 200
Distances : Tarascon-sur-Ariège 7 km

Bédeilhac aujourd'hui fusionné avec la commune d'Aynat formant ainsi Bédeilhac-et-Aynat, est une petite commune pittoresque également connu pour sa grotte à demi géologique et préhistorique. 

Bédeilhac et Aynat sont de petites communautés médiévales et -avant le XIXe siècle- seul le village de Bédeilhac était doté d’une église dédiée à saint Martin. A la fin du XIVe siècle, les hommes de cette paroisse ne parviennent plus à payer les impôts ecclésiastiques, signe de  grande pauvreté et du peu de population présente dans ces villages en ces temps de crise. Depuis le XIIIe siècle, le village est dominé par un château-caserne des comtes de Foix, isolé du monde civil, véritable nid d’aigle bâti sur le haut du massif calcaire de Calamès. A la limite entre Aynat et Saurat se dresse encore aujourd’hui la tour de Montorgueil, vestige d’un autre château des comtes de Foix qui existait quelques générations avant celui de Calamès par lequel il a été probablement remplacé.

Autour de Bédeilhac,  les deux massifs du Sédour et de Calamès regorgent de grottes dans lesquelles ont été réalisées quantité de découvertes archéologiques de toutes les époques depuis la préhistoire jusqu’au Moyen Âge. La plus célèbre, l’immense caverne de Bédeilhac -de laquelle a décollé un petit avion- comporte notamment de célèbres gravures de l’époque magdalénienne et y ont été découverts plus d’un millier d’objets.

Après la terrible épidémie de choléra de 1854, on construisit une chapelle Saint-Roch à Aynat.

Horaires d'ouvertures de la mairie :
mardi : 17 h-19 h 
vendredi : 9 h-12 h

 

Localisation

Pyrénées Ariégeoises

Au sud de l’Ariège, à la frontière de l’Andorre se trouvent les Pyrénées ariégeoises. Entre paysages montagneux et activités, nombreuses sont les [...]

Découvrir

Ce prestataire propose aussi