Ariège > Accueil > S'occuper par temps de pluie

S’occuper par temps de pluie… en Ariège

Il pleut ? On ne panique pas, l’Ariège est un terrain de jeu extraordinaire pour les longues journées d’averses ! C’est l’occasion de vivre des moments auxquels vous n’auriez jamais pensé !
Et on est sympa, on vous donne des tuyaux ici !

S'engouffrer dans une grotte ou rivière souterraine

Ça parait logique : étant donné le nombre de grottes en Ariège, vous n’échapperez pas à une visite de celles-ci ! C’est un des plus beaux atouts de la destination, un pan énorme de son histoire, et l’héritage laissé par nos ancêtres. 
Alors oui, c’est un passage obligatoire, et en plus vous avez le choix : de la reconnue Grotte de Niaux, et son célèbre « salon noir » à la plus intimiste Grotte de Bedeilhac et sa centaine de figurations d’art pariétal, vous ressortirez des entrailles de la Terre plus enrichi que jamais.

Pour poursuivre dans l’insolite, connaissez-vous la Grotte du Mas d’Azil ? Non ? Impossible de ne pas aller y faire un tour… en voiture ! Eh oui, la grotte est unique en Europe, car elle est traversée de tout son long par une route. Avant de stationner pour découvrir le musée et faire la visite du lieu où vécurent les Magdaléniens, payez-vous le luxe de rouler là où des hommes préhistoriques ont posé les pieds il y a des milliers d’années. 

Pour les férus de géologie, rendez-vous à la grotte de Lombrives ou dans la rivière souterraine de Labouiche (plus longue rivière navigable d’Europe tout de même !), où vous évoluerez au milieu de stalactites, stalagmites et gouttes d’eau.

Craquer pour une gourmandise

Avis aux fins gourmets, et aux gourmands ! Ici vous avez rendez-vous avec les produits du terroir, les savoir-faire ancestraux, la bonne franquette, et la qualité. Visites de ferme, dégustation de produits locaux, flâneries dans les boutiques… Laissez-vous tenter !
Parce que c’est vous, on vous conseille quelques endroits sympas, aller …
- Biscuiterie à Sinsat : lotie au cœur de la Haute Ariège cet ancien moulin situé au pied de la falaise du Quié, bâti au XVIIIème siècle, a fonctionné jusqu'en 1950. Carole y confectionne des biscuits aux saveurs authentiques, loin des additifs et conservateurs de la grande distribution. Un vrai goût de « reviens-y ».
- Gourmandises de Blours :Pascale cultive et transforme une large gamme de fruits, de plantes et de fleurs de montagnes. Dans son labo, elle vous concocte de délicieuses confitures, gelées et de savoureux coulis, sirops, sorbets et jus de fruits à partir de fraises, framboises et autres fruits rouges cultivés en agriculture biologique dans un environnement exceptionnel. Si ça ne vous a pas ouvert l’appétit, à nous oui !
- Les fromages et produits laitiers du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises : de vraies fermes traditionnelles montagnardes aux belles valeurs, vous attendent ! Vous serez épaté par la diversité de fromage et produits laitiers (vache, brebis et chèvre sur un même territoire), de cette activité issue d’une longue tradition pastorale.  Des visites de fermes et boutiques surprenantes, et un plaisir pour les papilles.

Oser pousser la porte d'un musée

Saviez-vous que l’Ariège regorge de petits musées traditionnels qui décryptent le savoir-faire des ariégeois ?

Parmi les plus marquants on retrouve l'Ecomusée d’Alzen ! Niché au cœur du parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, l'Ecomusée propose une plongée dans la vie d'une ferme traditionnelle, résolument tournée vers le futur. C'est au travers de sa ferme et ses races préservées, son jardin et ses légumes rares, ses corps de ferme anciens, ses expositions, que l'Écomusée vous invite à toucher le passer, goûter le présent et sentir l’avenir.
Vous serez surpris par les incroyables Forges de Pyrène. Situé au cœur un parc ombragé de 5 hectares, traversé par une rivière, se niche le village inoublié… Un village d’antan bien vivant où les métiers et outils (6 500 outils sauvés de l’oubli !) d’autrefois reprennent vie sous les yeux ébahis des petits curieux qui prennent le temps de les découvrir.
Si vous êtes dans le coin de Lavelanet, un stop au musée du textile et du peigne en corne est indispensable ! Au-delà des pièces de collections exposées, le musée s’attache à conserver les savoir-faire des anciens tisserands. Le musée produit, depuis 2016, une ligne de produits textiles sur les anciennes machines emblématiques du musée et de l’activité textile locale. C’est l’occasion de voir les machines en action dans le cadre de cette production. Pour une immersion complète, participez à un atelier créatif, ou une visite commentée, et connaitre tous les secrets de l’évolution du tissage.
Pour les amoureux de l’histoire, une petite halte à la pharmacie de Saint-Lizier vous émerveillera à coup sûr. Dans un état de conservation remarquable, vous découvrirez matériel de soin utilisés au XVIIIème siècle.



Alors, qui a dit qu’on ne pouvait rien faire les jours de pluie ?